En 2016 et 2017, l’ONG ACT’ECO est allée rencontrer des vendeuses de sept marchés de Cotonou, lieux par excellence de l’utilisation des sachets plastiques. Comment ces sensibilisations se sont-elles déroulées, avec quels résultats ?

Suite aux contacts avec les Chefs des 10e et 11e Arrondissements et aux réunions avec les Responsables des marchés, celles-ci mobilisent leurs consœurs le jour dit.  Un sketch en langues nationales, joué par une équipe de jeunes artistes, captive l’auditoire, qui réagit avec passion. Ce sketch montre l’impact de l’utilisation des sachets plastiques sur la santé et l’environnement.  A la fin de la représentation artistique, le changement de comportement apparaît comme une nécessité.

Lors du débat, certaines vendeuses déclarent avoir maintenant compris  notre refus de boire l’eau en sachet, offerte en signe de bienvenue. Elles ont aussi posé des questions importantes : quelles alternatives ?  Comment réagir face aux  client(e)s exigeant systématiquement des sachets plastiques ?  Elles ont insisté sur l’intervention nécessaire des Autorités, notamment des douanes.

Des visites ultérieures dans ces marchés ont cependant montré les limites de cette stratégie. Quelques vendeuses utilisent du papier comme emballage,  mais la plupart sont encore « accros » aux sachets plastiques de toutes couleurs.

Selon une enquête en 2012, près de 200.000 sachets sont jetés quotidiennement au marché Dantokpa. Qu’en est-il aujourd’hui après la promulgation de la loi 2017-39, interdisant l’utilisation de sachets non biodégradables ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :